Deux Marseillais inventent la maison écolo à construire en 15 jours


Deux Marseillais inventent la maison écolo à construire en 15 jours

L’ingénieur Corentin Thiercelin et l’architecte Yves Lozachmeur se sont associés pour créer PopUp House, une société qui fabrique des maisons écologiques en kit à monter. Oui, comme des LEGO.

On emboîte tout. Tout a débuté grâce à une vidéo postée sur internet en 2013. On voit en mode accéléré la construction d’une de leurs maisons de 150 mètres carrés, montée à la main en seulement quatre jours par plusieurs ouvriers. Ce chantier d’un nouveau genre fait rapidement le buzz et cumule des millions de vues. PopUp Houseest né et séduit les acheteurs : le concept est simple, rapide, « made in France » et surtout, écologique. Quatre éléments qui font le succès de ces maisons au style moderne.

2 ans de travail. PopUp House s’est bâti autour de la rencontre entre Corentin Thiercelin, un entrepreneur du numérique et ingénieur diplômé des Arts et Métiers, et l’architecte Yves Lozachmeur. Au départ, Corentin (qui est également passionné de design), veut mettre au point un moyen de fabriquer, sur le toit de ses locaux, un nouveau bâtiment peu gourmand en énergie et déjà isolé. Il s’associe alors à Yves qui l’aide à peaufiner et à perfectionner son projet. Mais son idée n’était pas destinée à être commercialisée. Après plusieurs mois d’études, un brevet est finalement déposé et la commercialisation des maisons débutent fin 2015.

Réduire la facture d’énergies. Pour obtenir une maison d’architecte écologique, les deux Français combinent une isolation en polystyrène fabriqué en France (qui est composé à 98% d’air et qui est 100% recyclable) à une ossature en bois et des fondations sur pilotis. Leurs maisons sont donc « passives », c’est-à-dire que le bâtiment limite au maximum les déperditions de chaleur ou, à l’inverse, de froid. Et il serait possible de consommer 90% d’énergie en moins que dans une maison neuve traditionnelle. À noter que l’entreprise ne construit pas elle-même les habitations. Ce sont des professionnels (plus de 330 au total dans toute la France) initiés à leur méthode qui s’en chargent.

Made in France. Les maisons sont créées à partir des dessins de l’architecte. Ensuite, les équipes de PopUp House réalisent une étude technique. « Nous utilisons le numérique pour déterminer les influences thermiques, structurelles, esthétiques et financières des choix qui sont faits lors de la conception du projet. Nos logiciels nous permettent d’obtenir une maquette 3D vraiment fidèle au bâtiment qui sera construit», explique Yves Lozachmeur au site Capital. Les éléments du futur logement sont découpés et conditionnés dans une usine en France, à Rousset, dans la périphérie d’Aix-en-Provence.

Pas donné. À ce jour, près de 300 habitations ont été construites. Et deux semaines de chantier suffisent pour obtenir un bâtiment prêt à être finalisé. Pour une maison clé en main, les prix varient entre 1300 et 2000 euros le mètre carré. « Cela reste dans le coût moyen de la construction en France, où la construction individuelle s’adresse quand même à une population limitée, mais avec une meilleure performance énergétique », conclut Yves Lozachmeur. Avoir la maison de ses rêves en deux semaines tout en protégeant la planète, c’est plutôt fair enough.